Premiers financements

Premiers financements pour le projet Scootle !

Mise à jour juillet 2018 : Scootle était le nom de projet ayant précédé Simone.

Premiers financements TransalleyHDFID

Tout d’abord, puisqu’il n’est pas encore trop tard, nous vous souhaitons une très belle année 2018, que vos projets se concrétisent !

Pour nous l’année commence bien puisque nous avons la chance de vous annoncer nos premiers partenaires :

Région Hauts-de-France. Via l’Agence Régionale de Développement et d’Innovation, la région va nous accompagner financièrement durant toute l’année. Cela va nous permettre d’avancer sur certains aspects du projet, et notamment le dépôt du brevet.

Incubateur Transalley. Cet incubateur labellisé par la région, en plus de nous avoir permis l’accès à notre premier financement, nous accompagne désormais au quotidien dans nos démarches de création d’entreprise.

Ces bonnes nouvelles seront suivies – on l’espère – d’autres annonces dans quelques semaines… nous vous tiendrons au courant !

Et nouveaux prototypes !

Pour ce qui est de la conception, nous avons eu l’occasion de tester en ville notre tout nouveau prototype. Les résultats sont très encourageants, et même si le chemin est encore long pour obtenir une trottinette fiable et robuste, nous allons pouvoir entamer le dossier brevet dès février.

Objectif : dépôt officiel de la demande en milieu d’année afin de pouvoir ENFIN vous montrer Scootle.

Nous cherchons un nom !

Comme vous le savez peut-être, le nom Scootle n’est pas encore décidé. Si vous avez de bonnes idées, faites-nous signe…

#ScootleMobility

L’actu mobilités

Have you paidVoilà une nouvelle qui ne laissera pas les automobilistes indifférents.

Le gouvernement envisage de mettre en place les péages urbains.

De nombreuses villes européennes ont déjà franchi le pas, mais les automobilistes Français avaient été épargnés – jusqu’à maintenant.

Le principe du dispositif : limiter l’utilisation de la voiture pour désencombrer les routes et limiter la pollution.

Le problème : toutes les zones concernées ne proposent pas forcément d’alternatives comme les transports en commun.

La ministre des transports Elisabeth Borne espère également favoriser par cette mesure le covoiturage et les outils de mobilité douce.

Si vous souhaitez recevoir les actualités Simone au moment de leur parution, inscrivez-vous à notre Newsletter !

 

Premiers financements
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suscipit sed nec adipiscing neque. fringilla justo ipsum