PDM, ou Plan de mobilité des entreprises : mode d’emploi

Le PDM, ou plan de mobilité des entreprises est entré en vigueur en 2018 pour toutes les entreprises de plus de 100 salariés d’un même site. Pourquoi ce plan ? Comment le mettre en œuvre ? Nous vous donnons quelques clés pour initialiser son déploiement.

NB : cet article s’adresse en particulier aux entreprises, afin de les aider à mettre en place leur PDM.

PDM

La raison d'être de la loi

Le plan de mobilité ou PDM est un ensemble de règles entrées en vigueur en janvier 2018, visant à améliorer les performances des déplacements liés à l’activité des entreprises. Ces règles ont été élaborées dès 2015 via la loi relative à la transition énergétique pour une croissance verte. C’est pourquoi l’esprit de la loi est tourné vers le développement durable.

Les dites activités des entreprises regroupent à la fois les déplacements domicile-travail des salariés, ainsi que tous les déplacements professionnels. Ces déplacements peuvent être des visites commerciales, la réception de clients etc.

Toute entreprise regroupant au moins cent travailleurs sur un même site, et située dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains (PDU) est soumise à ces règles. Les entreprises concernées doivent ainsi transmettre à l’autorité organisatrice de la mobilité (AOM) leur PDM afin de pouvoir bénéficier du soutien technique et financier de l’ADEME. Pour connaitre votre AOM localement, vous pouvez consulter la liste officielle ici.

Pourquoi mettre en place un PDM ?

Outre le caractère obligatoire du PDM, sa mise en œuvre comporte des avantages pour l’entreprise et ses salariés en termes de :

  • Maitrise des budgets, avec des économies à la clé,
  • Santé et sécurité des employés (avec une incidence sur le premier point),
  • Organisation de l’entreprise,
  • Modernisation

A lire aussi

Comment le mettre en oeuvre ?

La première étape de la construction d’un PDM est de réaliser un diagnostic interne auprès de toutes les parties concernées. Si des entreprises se sont spécialisées dans le conseil de ce genre de pratiques, vous pouvez également le réaliser vous-même. Cela vous permettra d’affiner votre connaissance de la thématique pour un site donné et prendre ainsi les décisions les plus profitables.

Une méthode simple peut être de soumettre un petit questionnaire (anonyme pour des résultats plus fiables) aux salariés du site afin d’évaluer leurs pratiques de mobilité au quotidien.

L’expérience montre que l’analyse de ce diagnostic est souvent complexe. En effet, les situations peuvent être très différentes d’un salarié à un autre. Il convient de tirer à la fois des enseignements généraux, mais aussi des connaissances fines personnalisées (par secteur géographique, par besoin…etc).

Afin de proposer des actions adaptées aux besoins des personnes, il sera certainement nécessaire d’impliquer les salariés dans la recherche de solutions. Le PDM est quasiment toujours source de créativité et de bon sens pour les salariés de l’entreprise concernée.

Enfin, une fois créé, le PDM ne doit surtout pas devenir un document statique à ranger au fond d’une armoire. Les comportements, les technologies et les employés changent. C’est pourquoi une réévaluation du PDM devrait être prévue régulièrement.

Pour vous aider, des outils existent, comme ceux proposés par l’ADEME.

station vélo

Exemples de mesures de mobilité

De nombreuses mesures peuvent entrer dans le cadre d’un PDM, en voici quelques exemples :

  • L’incitation au covoiturage / court-voiturage. Comme par exemple réserver les places de parking les plus proches de l’entrée aux covoitureurs, ou mettre en relation les employés qui partagent des tronçons de route communs.
  • La modulation des plages horaires de travail. Lorsque c’est possible, proposer aux salariés volontaires de travailler en horaires décalés peut arranger beaucoup de monde. Moins de temps passé sur la route (moins d’embouteillages aux heures creuses), moins de frais de garde d’enfants, les bénéfices sont nombreux.
  • Le télétravail. C’est un des exemples les plus efficaces pour motiver vos troupes et faire des économies. Cela demande une certaine rigueur et de la méthodologie mais de nombreux emplois peuvent être concernés.
  • La promotion des moyens de mobilité douce. En proposant aux salariés un local vélo ainsi qu’une douche pour les cyclistes, vous verrez qu’un nombre non négligeable de vos collaborateurs tenteront l’expérience. Avec des bénéfices sur la santé, et donc sur les arrêts maladie !

La mise à disposition de trottinettes entre-t-elle dans le cadre d'un PDM ?

Oui, c’est d’ailleurs un bon exemple. Imaginons que l’entreprise concernée se trouve dans le quartier de la Défense à Paris. Typiquement la zone géographique où quelques minutes de marche sont nécessaires en complément des transports en commun. Le vélo sera rarement adapté car les espaces de stockage se font rares. 

La mise à disposition de trottinettes sera particulièrement intéressante pour tout le monde. C’est particulièrement vrai avec une trottinette comme Simone : emprise au sol faible par un stockage en conciergerie ou dans des racks dédiés, gain de temps et d’argent pour vos collaborateurs.

A lire aussi

Piloter son PDM

Mettre en place un PDM c’est bien, mesurer son impact c’est mieux. Evitez la lourdeur administrative des tableaux de bords à multiples indicateurs. Choisissez quelques indicateur clefs et suivez-les. Vous verrez concrètement les évolutions réalisées et les gains potentiels pour l’entreprise. Voici quelques exemples que vous pourriez reprendre :

  • Retard moyen journalier avant la mise en place du PDM, puis suivi dans le temps,
  • Evolution de la part de la voiture thermique dans les trajets domicile – travail,
  • Bien-être des collaborateurs,
  • Satisfaction des salariés par rapport au PDM.

Vous avez adopté des bonnes pratiques dans votre entreprise ? Partagez votre expérience en commentaire !

Simone sort de l'ombre

Les réservations sont ouvertes – Première production limitée à 500 exemplaires !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Faites-vous partie du Club Simone ?

  • Invitation à essayer Simone un peu partout en France
  • Accès à des tarifs privilégiés
  • Newsletter privée de nos dernières dernières actus

Et si vous changez d'avis, vous pourrez toujours vous désinscrire en 1 clic en bas de nos mails !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

leo. venenatis tristique libero. velit, ut justo ut ut risus